Un quadragénaire a maîtrisé l’anglais en 14 jours. Sens effort !

Seen at Trafalgar Square.

Julien qui travaille en tant que chauffeur de camion dans une société de transport européenne nous a parlé des défis que lui lance son travail.

« C’est un travail exigeant, surtout pour les chauffeurs internationaux », affirme l’homme. J’aime mon métier. Malheureusement ce métier devient de plus en plus dangereux principalement à cause du nombre de vols croissant.

Julien a essayé de se débrouiller sans parler anglais.

Si tu ne parles pas anglais, tu auras des retards par exemple aux points de contrôle.

Bien qu’au Royaume-Uni il y ait beaucoup de Français, je ne veux pas tout le temps demander de m’aider à quelqu’un. J’en ai marre de téléphoner à mes amis avec les moindres difficultés. Je dois être capable de me débrouiller tout seul.

Après l’accident que son collègue a eu à l’étranger, Julien a décidé d’apprendre l’anglais. Il a choisi l’anglais à cause des courses déléguées par les employeurs.

Je voulais être sûr de savoir me débrouiller dans une situation d’urgence. Par exemple appeler une ambulance ou remplir un formulaire à l’hôpital.

Mon collègue a eu pas mal d’ennuis à cause de la méconnaissance de la langue. S’il parlait anglais, il pourrait arranger certaines choses beaucoup plus vite.

Julien avait peur de ne pas se débrouiller seul avec l’apprentissage. Pourtant il n’avait pas d’autres alternatives, son travail du chauffeur de camion ne lui permet pas l’apprentissage systématique avec un lecteur.

Dans mon métier tu passes une semaine à la maison mais ensuite tu reçois un ordre et tu peux partir pour tout un mois.

J’avais besoin des leçons que je pourrais écouter en conduisant. Je me suis concentré sur l’apprentissage des expressions entières et du vocabulaire. J »écoutais aussi des conversations.

Julien s’est débrouillé parfaitement. Dès le début il a cru que l’âge ne constitue aucun obstacle.

Je n’ai jamais pensé que je ne puisse pas apprendre parce que j’ai 40 ans. Pour moi c’est une occasion pour le développement, pour meilleur travail et meilleur salaire.

Déjà au bout de deux semaines de l’apprentissage, il a parlé anglais.

Je me suis concentré sur l’apprentissage auditif et c’était un excellent choix. Déjà dans la première semaine j’ai commencé à comprendre beaucoup et au bout de deux semaines j’ai pu parler anglais aux autres chauffeurs.

Julien ajoute que les résultats le motivait le plus.

Quand j’ai vu de mes propres yeux qu’après deux semaines de l’apprentissage du vocabulaire et des expressions j’ai été capable de parler à un collègue sur un parking, j’ai été choqué. J’etais fier de moi !

Il apprend l’anglais depuis presqu’un an. Il pratique et répète les conversations à l’occasion d’autres actions – en faisant les courses, dans des stations-services ou durant le stationnement en parlant aux autres chauffeurs.

Je ne cosidère pas l’apprentissage comme un effort. J’aurais gaspillé ce temps en écoutant de la musique. Maintenant je peux écouter des chaînes locales et être au courant avec la météo ou la situation sur la route sans regarder mon portable. Et ce qui est le plus important ce que je reçois des courses mieux payées.

Julien avoue qu’il est content avec le tempo de ses progrès. Le succès dans l’apprentissage de l’anglais lui a donné des ailes. Encouragé par ce succès, il a même commencé l’apprentissage d’une autre langue.

Ma femme aime beaucoup quand je parle espagnol, rit Julien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Zapisz się do naszego newslettera

Zapisz się do newslettera. (Możesz zrezygnować w dowolnym momencie).

FreshMail.com
 

Abonniere unseren Newsletter

Senden Sie mir Ihren Newsletter (Sie können sich jederzeit abmelden).

FreshMail.com
 

Suscríbete a nuestro boletín

Enviadme vuestro boletín (puedes darte de baja en cualquier momento).

FreshMail.com
 

Абонирай се за нашия нюзлетър

Абонирай се за нюзлетър. (По всяко време можеш да откажеш да го получаваш).

FreshMail.com